Ce que nous apprend vraiment la philosophie

Un jour, alors que je faisais ma rentrée en hypokhâgne, moi et mes camarades attendions pour notre premier cours de philosophie. Tout d’un coups arrive un homme, grand et long, maladroit et étrange comme un Sheldon Cooper qui aurait enfilé un costume en lin tout froissé.

Son arrivée ne manque pas de susciter notre amusement et des murmures s’élèvent d’un bout à l’autre de la salle. C’est lorsqu’il s’approche de son bureau que nous comprenons que c’est lui, notre professeur. Debout, devant nous, et d’une voix lente et calme, il commence à parler.

Là : c’est le silence total.

Tout le monde restait bouche bée, deux heures durant, buvant ses paroles jusqu’à la fin.

Mais quelle était cette magie ?

Cet homme dont je vous parle a éveillé autant de craintes et de fascination que de consciences et de vocations. Pour moi comme pour tous mes camarades, il a changé notre vie en y ajoutant l’amour de la philosophie.

Aujourd’hui, gardant pour moi tout ce qu’il m’a transmis, je milite car je trouve inconcevable que la philosophie ne soit enseignée qu’en classe de terminale, alors que que je suis persuadée que c’est dès l’enfance qu’on peut faire naître de petits philosophes et par la même occasion des générations entières de « gens bien ».

De fait, je voulais aujourd’hui prendre la parole pour rappeler que ce qu’enseigne la philo. Puisqu’en réalité il ne s’agit pas seulement d’idées vaguement intelligentes sur le monde, mais de véritables qualités humaines qui sont :

  • L’aptitude à analyser le monde en comparant le décalage entre nos idéaux, nos préjugés et la réalité.
  • Le désir de trouver sa voie et de cultiver sa singularité car la philosophie nous apprend que la « pensée commune » n’est pas forcément la meilleure.
  • La tolérance car la philosophie c’est avant tout une question de dialogue et d’écoute de l’autre, un « autre » que nous essayons de comprendre malgré nos différences et nos oppositions.
  • La capacité à se regarder en face et à observer ses propres contradictions sans pour autant se nuir à soi-même.

philosophie 2

Nous le savons depuis la nuit des temps : la philosophie, qu’on soit d’accord ou non avec son principe, ne forme pas des élèves, elle forme à la sagesse ; et la sagesse nous aide à vivre et rend heureux.

3 commentaires sur « Ce que nous apprend vraiment la philosophie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s